05Août.2016

Mesurer les conversions multi-appareils : objectif mobile !

Conversion multi-appareils : derrière ce jargon se cache un cycle d’achat qui sera bientôt la norme. Pour les responsables de sites e-commerce, il s’agit de suivre précisément le cycle d’achat d’un consommateur pour déterminer son origine.

Aux Etats-Unis, d’après Google, 60 % des internautes débutent un achat sur un appareil et terminent leur commande sur un autre. Il peut s’agir d’une commande qui démarre par exemple sur mobile ou tablette et s’achève sur un ordinateur.

Comprendre le cycle d’achat des internautes est déterminant pour comprendre d’où proviennent les acheteurs. Déterminer cette provenance n’est pas une information négligeable : elle seule va permettre de gérer correctement ses budgets publicitaires pour permettre d’augmenter les ventes.

Les conversions multi-appareils et multi-navigateurs sont également appelées conversions multi-environnements dans l’environnement DS, DoubleClick Search.

Les conversions multi-appareils bientôt comptabilisés automatiquement par Google

Dans Google Adwords, les conversions multi-appareils sont apparues il y a 3 ans déjà. Depuis 2015, les équipes de Google Adwords ont fait évoluer ces conversions multi-appareils pour faciliter leur tracking dans les modèles d’enchères automatiques et d’attribution.  La grande nouveauté, c’est l’intégration complète des conversions multi-appareils dans la colonne des conversions dès le 6 septembre prochain. La colonne “Ensemble des conversions” est ainsi appelée à disparaître également à partir de cette même date.

Cette évolution entraînera une hausse des conversions, et une augmentation du ROI. Google estime la future hausse des conversions à 16 %, un chiffre qui sera certainement différent d’un secteur d’activité à un autre.

Pour Google, cette amélioration statistique sera donc un atout supplémentaire pour valoriser la force de frappe du système Adwords.

La gestion des enchères pour les ordinateurs, les mobiles et les tablettes

Sans les statistiques en question, on aurait pu avoir tendance à vouloir réduire les enchères sur mobile. Sur la majorité des sites e-commerce, le taux de conversion est inférieur sur mobile par rapport à un ordinateur. Cette statistique liée à des critères techniques ( sites non responsive, facilité de paiement ) pouvait inciter les annonceurs à réduire les enchères sur mobile. En étudiant le cycle d’achat de façon plus globale, le mobile ne sera plus regardé comme le vilain petit canard mais au contraire comme l’appareil à ne pas négliger.

Google va aussi permettre de gérer indépendamment les enchères pour tablette, ce qui n’était pas possible actuellement. Pour chaque type d’appareil, il sera possible d’augmenter le niveau d’enchère jusqu’à 900 % ! La transition vers le mobile est donc plus qu’amorcée. D’après Google, la révolution s’est déjà produite.

Nous vous avions déjà annoncé l’arrivée prochaine des annonces textuelles Expanded Text Ads”. Ces nouvelles annonces textuelles Adwords grand format avec deux titres de 30 caractères et une description de 80 caractères sont à présent disponibles. Conçues pour les smartphones, elles deviendront la norme très prochainement. Les anciennes annonces textuelles courtes Adwords sont donc vouées à disparaître. Elles ne seront plus disponibles ou modifiables à compter du 26 octobre 2016, mais seront toujours diffusables dans les campagnes en cours, ouf !

 

Pour tous ceux qui sont perdus dans les chiffres, pas de panique, notre équipe d’experts certifiés Google Adwords peut vous apporter son savoir-faire pour gérer et suivre vos campagnes Adwords.

Laisser un commentaire

*